Plan

Figures

Retour au fascicule

La muséification sur place

[article]

Année 1999 155-156 pp. 829-843
Fait partie d'un numéro thématique : Prélever, exhiber. La mise en musées
  • Grätz Tilo. La muséification sur place. In: Cahiers d'études africaines, vol. 39, n°155-156, 1999. Prélever, exhiber. La mise en musées. pp. 829-843.

    DOI : https://doi.org/10.3406/cea.1999.1780

    www.persee.fr/doc/cea_0008-0055_1999_num_39_155_1780

    restrictedrestricted Cet article contient des illustrations pour lesquelles nous n'avons pas reçu d'autorisation de diffusion (en savoir plus)

    Avant de procéder à toute mise en ligne, les responsables des revues sollicitent les auteurs d'articles et d'illustrations pour obtenir leurs autorisations. Dans cet article, la personne disposant des droits sur les illustrations a dû refuser la diffusion libre et gratuite de son travail. Nous avons donc apposé des masques permettant de dissimuler l'illustration (et donc de satisfaire la demande de l'ayant droit) et de laisser un accès libre au texte de l'article.

    doc-ctrl/global/pdfdoc-ctrl/global/pdf
    doc-ctrl/global/textdoc-ctrl/global/text doc-ctrl/global/imagedoc-ctrl/global/image doc-ctrl/global/zoom-indoc-ctrl/global/zoom-in doc-ctrl/global/zoom-outdoc-ctrl/global/zoom-out doc-ctrl/global/bookmarkdoc-ctrl/global/bookmark doc-ctrl/global/resetdoc-ctrl/global/reset
    doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
    Page

    Tilo Grätz La muséif cation sur place Dans cet article analyse le contexte politique et historique de amé nagement un bâtiment destiné devenir un musée dans la ville de Tanguiéta au nord de la République du Bénin il agit une maison étages du type de celles des communément appelé en fran ais tata Je mets accent sur les acteurs principaux est-à-dire les entrepreneurs ayant poussé la construction de ce musée ainsi que sur les symboles qui sont liés au style architectural du bâtiment Le musée été officiellement inauguré en novembre 1997 mais il est actuellement fermé en raison de travaux de réfection nécessaires édifice qui abrite le musée situé en plein centre ville est une construction particulière il agit une petite maison fortifiée symbole de la culture locale et attraction touristique par excellence Ce type de maison étages passe au Bénin pour habitation traditionnelle et typique des habitants de la région montagneuse de Atakora la différence autres réalisations de ce type de bâtiment dans la région la tata de Tanguiéta est relativement petite Elle doit être vue comme un monument symbolique renvoyant aux autres curiosités de la région Cependant sa construction peut être considérée comme représen tant un effort fait de la part de certains entrepreneurs culturels locaux cherchant acquérir du prestige Comme je vais le démontrer par la suite le projet tente de renouer avec quelques expériences antérieures et autres modèles semblables au Bénin Il insère également dans une politique actuelle qui cherche revitaliser et réinventer les traditions locales

    Architecture et structure du musée

    Le bâtiment du musée est construit sur le modèle une tata une maison étages qui est un type habitat que on rencontre dans Atakora surtout chez les Betammaribe et les Besorube au Bénin et au Togo ainsi

    Les noms des groupes ethniques sont indiqués avec une majuscule ils corres pondent aux appellations locales

    Cahiers tudes africaines 155-156 XXXIX-3-4 1999 pp 829-843

    doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
    doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
    doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
    doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
    doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
    doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
    doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
    doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
    doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
    doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
    doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
    doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
    doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
    doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw